Jours de dèche

Jours de dèche

Didier Delome

Le Dilettante

  • par (Libraire)
    15 septembre 2018

    La déchéance d'un dandy racontée avec un humour ravageur.

    Fiction, mémoires ? Didier Delome fait le récit d'un célèbre galeriste parisien, dandy, flambeur, qui va tout perdre. Son immense loft, son chat, ses quatre aras (d'une valeur de 30 000 euros!!). On n'en connaît pas vraiment les raisons. Le livre démarre sur sa tentative de suicide, raté... et l'expulsion par un huissier. Il va connaître la dèche, totalement. Perdre aussi ses "amis", ses relations.
    Grâce à sa "bonne fée" des services sociaux, il évitera la rue mais pas les hôtels sordides, en banlieue d'abord puis à Paris. Avec un humour ravageur, qui rend cette lecture très plaisante, l'auteur raconte ses "jours de dèche" où il doit compter chaque euro pour se nourrir, prendre un café (un luxe!), acheter Télérama... Il va aussi réapprendre à vivre, autrement, simplement, et, commencer à écrire.