Les livres tout près de chez vous !

Grâce au partenariat amical avec des commerçants locaux, faites-vous livrer près de chez vous à Varengeville, Pourville, St Aubin sur Scie ou St Martin en campagne !

 

 

Lëd

Caryl Ferey

Les Arènes

  • par (Libraire)
    15 mai 2021

    "Chaudement" recommandé

    Point d'exotisme sous ces latitudes glaçantes, à part vouloir se frotter à un des endroits les plus hostiles de la planète, et pourquoi pas trouver l'inspiration dans ce coin de Sibérie - où l'air est irrespirable et l'ambiance aussi hostile qu'un cocktail au Kremlin - pour écrire un bouquin une fois de plus époustouflant et question inspiration, Caryl Férey n'a rien a envier à la vastitude sibérienne. L'écrivain a trouvé à Norilsk un concentré de ce qu'il y a de mieux pour un grand polar : corruption, violence, pollution à grande échelle, surveillance généralisée, racisme et conditions extrêmes...Bref, vous l'aurez bien compris Lëd est chaudement recommandé.


  • par (Libraire)
    26 avril 2021

    Polar glacé

    Caryl Férey nous emmène à Norilsk - Sibérie. Probablement une des villes les plus polluées au monde et assurément l’une des plus froides avec des -60°C en hiver ! Voilà pour le décor.
    Au bout du bout d’une Russie post-URSS où demeure tenace le souvenir des goulags et déportations, Boris, Gleb, Nikita, Valentina et autres se retrouvent au cœur d’un système qui les exploitent et les dépassent. C’est à travers ces conditions extrêmes au sein d’une société russe impitoyable que Boris va devoir enquêter.
    Dans ce polar social glaçant en plein hiver sibérien, Caryl Férey réussit à nous entraîner dans une enquête des plus sombres...


  • par (Libraire)
    24 avril 2021

    Après l'Océanie et l'Amérique du Sud, C.Férey nous amène dans une cité minière au nord du cercle polaire. Un corps retrouvé à -60°C ça laisse peu d'indices, pour une jeune légiste et un vieux policier mal léché.


  • par (Libraire)
    5 avril 2021

    Enfer sibérien

    Avec une excellente intrigue soutenue par une belle qualité narrative et stylistique, Caryl Férey dresse un tableau captivant d'un enfer sibérien industriel et minier, aussi glacé que pollué. Dans une société russe impitoyable et corrompue par une oligarchie criminelle se débattent des héros ordinaires touchants. Ces perdants magnifiques, ces sans-grade, ces gueules noires et cassées de mineurs ont pour eux l'âme russe, fataliste et battante à la fois, emplie d'amour et de rage au ventre avec un cœur grand comme ça, résistant à tout épreuve.


  • par (Libraire)
    6 mars 2021

    A vos doudounes !

    Caryl Ferey nous embarque pour une destination étrange et fascinante : Norilsk, en Sibérie, un ancien goulag reconverti en ville-usine glaciale et polluée, laide, et belle aussi. Il connaît très bien son sujet, ce qui fait de ce roman policier, un livre passionnant. L'auteur avait déjà écrit un drôle de petit récit de voyage intitulé tout simplement "Norilsk (Paulsen, 2017) où il a séjourné et dont il dresse un portrait attachant. Lëd est un beau roman, sombre, très bien documenté, qui s'inspire des écrits de Svetlana Alexievitch.
    L'intrigue est parfaitement menée mais c'est bien plus qu'un policier. Lëd est d’abord le portrait fouillé de cette ville hors du commun, de son histoire, de ses habitants, qu'il regarde avec beaucoup de tendresse. C'est aussi une réflexion sur les enjeux économiques, politiques, écologiques.
    Une écriture poétique, un roman fort.

    Vanessa


  • par (Libraire)
    3 mars 2021

    Prison à ciel ouvert

    A Norilsk, ville la plus polluée du globe, le corps d'un Nénèts (peuple d'éleveurs de rennes) est retrouvé dans les décombres d'un immeuble et plus tard celui d'une jeune écologiste.
    Qu'ont ces deux meurtres en commun ? C'est la question que se pose Boris, l'inspecteur.
    Un polar glacial dans une prison à ciel ouvert.


  • par (Libraire)
    16 février 2021

    Un très, très bon cru

    Caryl Férey nous avait plutôt habitués à la chaleur mais le voici de retour avec un polar glacial ! L’intrigue prend place à Norilsk en Russie ; l’une des villes les plus polluées au monde, un ancien goulag mais toujours une prison à ciel ouvert, peu de perspectives pour ses habitants, un froid terrible… bref, un cauchemar mais du pain béni pour Férey !
    Très documenté, haletant au possible, Lëd est un très très bon cru !!!


  • 3 février 2021

    Au cœur de l'enfer froid...

    En passant du Sud (Pacifique dans Utu et Haka ; Afrique dans Zulu ; Amérique dans Mapuche ou Paz) au Nord, l'écriture de Caryl Férey a pris de l'ampleur...
    On retrouve dans Lëd son style caractéristique : direct et nerveux. Mais c'est par l'amour qu'il porte aux habitants de Norilsk que l'écrivain voyageur évolue vers plus de lyrisme et de poésie.
    Norilsk. Ancien goulag stalinien, ville la plus polluée sur terre, cité minière quasi inaccessible où les températures peuvent atteindre -60°, une ville coupée du monde physiquement et semi interdite sans l'accord du FSB, bref la ville la plus pourrie au monde...
    Et c'est dans cet enfer froid que débute ce roman choral, quand le corps d'un Nenets (un lapon de Russie) est découvert dans les décombres d'un immeuble.
    Les thématiques chères à Caryl Férey sont bien présentes, la spoliation des peuples autochtones, la corruption politique ou les legs traumatiques de l'Histoire par exemple...
    Mais c'est quand on quitte l'intrigue policière pour se concentrer sur la vie des habitants de la Cité maudite que le récit prend sens. Plus qu'un thriller, un polar ethno., ou un polar social et politique, ce qu'il est aussi, Lëd est un grand roman.


  • par (Libraire)
    20 janvier 2021

    Suspense sibérien !

    Boris est un jeune commissaire de la ville de Norilsk, petite bourgade du nord de la Sibérie très peu accueillante.

    Par -60°C il doit enquêter sur la mort suspecte d'un Nenets, un éleveur de rennes nomade. Mais dans ce monde où personne ne se connait, mais tout le monde se regarde, son enquête va déranger.

    Il va côtoyer une jeunesse sans espoir, pour qui la corruption et la violence sont les seules vraies portes de sortie de cet enfer russe.

    Caryl Ferey signe à nouveau un thriller dépaysant, ce genre de livre qu'on n'oublie pas.


  • par (Libraire)
    20 janvier 2021

    Norisk, ville minière de Sibérie, fut gérée jusqu'en 1956 comme un goulag. Comptant parmi les villes les plus polluées du monde, les rejets de métaux lourds et de dioxyde de soufre ravagent la maigre végétation et ruinent la santé des habitants. C'est dans cet environnement et ce contexte rudes que lors d'un ouragan, le cadavre gelé d'un éleveur de rennes est retrouvé sous les décombres du toit d'un immeuble.

    Voilà, le décor est posé !

    Au travers de "Lëd", Caryl Férey nous fait découvrir (une fois encore) l'âpreté et la violence du quotidien de ces oubliés. Pourtant, il émerge de la solidarité de la jeunesse ouvrière, leur irascible envie de faire la fête pour oublier l'insalubrité et la crise économique qui secoue le pays.

    Un très grand coup de cœur !


  • par (Libraire)
    20 janvier 2021

    Coup de coeur de Mathieu : un polar sibérien glaçant !

    Une ville parmi les plus froides, polluées, isolées de Russie; un ancien goulag soumis à la toute-puissance des intérêts miniers et à la corruption; une population à l'avenir noyé dans le blizzard sibérien : difficile de trouver plus hyperbolique que Norilsk comme décor pour le nouveau polar social, ultra documenté et nourri d'impressions de voyages dont Férey a l'habitude. Lëd, comme la glace, ne ménage personne mais rend justice aux vrais héros de ce lieu que sont ses habitants. À lire d'une traite !


  • par (Libraire)
    18 janvier 2021

    Conseillé par Coralie

    Norilsk. Ville polluée, froide, dont la nuit engourdit les êtres les plus vaillants.
    Lors d'une tempête polaire, le toit d'un immeuble s'envole et, sous les décombres, on retrouve le cadavre gelé d'un Nenets. Que faisait-il, loin de son troupeau, sur le toit d'un vieil immeuble de cette ville fantôme glaciale ?
    L'autopsie est pourtant claire : il s'agit d'un meurtre. Boris, un flic intègre et efficace, décide d'enquêter sur cet assassinat.
    Dans cette ville minière dont la seule richesse provient du nickel, il ne fait pas bon chercher de détails et chaque nouveau pas vers la vérité est un piège qui se referme sur notre enquêteur. Les fantômes du goulag ne sont pas loin, les mensonges sont une habitude et rares sont ceux qui n'ont rien à cacher.
    Encore une fois, Caryl Ferey place le lecteur au plus près des populations. Il montre, ici, une jeunesse qui risque la prison pour quelques instants de liberté, des habitants usés, corrompus et prêts à tout pour sauver leur peau.
    Norilsk ne fait pas rêver mais elle est le lieu parfait pour la mise en place d'un bon polar. Pari réussi.


  • par (Libraire)
    16 janvier 2021

    Comme dans ses précédents romans, Caryl Férey prend le prétexte du polar pour mettre en lumière un lieu, un pays, et dénoncer une réalité sociale ou politique peu connue et souvent révoltante.
    Dans Lëd, c'est dans la ville de Norilsk, au nord de la Sibérie, qu'il nous invite à plonger, en compagnie de personnages aussi attachants que lucides quant à leur avenir.
    Avec une rage contenue, Caryl Férey réussit une nouvelle fois à nous secouer les tripes. On sert les dents, on sert les poings, et on découvre...
    Que monte l'indignation!