Les livres tout près de chez vous !

Grâce au partenariat amical avec des commerçants locaux, faites-vous livrer près de chez vous à Varengeville, Pourville, St Aubin sur Scie ou St Martin en campagne !

 

 

Conseils de lecture

A la lumière d'hiver
7,50
par
2 avril 2021

Le passeur

Philippe Jaccottet vient de disparaitre, mais ce qui ne disparaitra pas c'est la lumière qu'il nous laisse, ou plutôt la quête incessante d'une lumière,
"mêlée au monde que nous traversons" .

Jamais il n'a hésité à faire face à la grande obscurité :
" Ce qui n'a ni forme, ni visage, ni aucun nom".
Celle de la mort, bien sûr :
"Même tourné vers nous,
C'est comme si on ne voyait plus que son dos."
Mais aussi : la fuite du temps. Les vains désirs. La parole impossible.

Cette recherche d'une lumière s"appelle la lucidité. Une belle lucidité, modeste et ouverte à la beauté du monde, à ses instants de grâce. Ce recueil laisse l'ombre grandir
"Sur nous maintenant
Comme une montagne en surplomb".

Mais elle n'a pas le dernier mot.

Frédéric


Idiss

Richard MALKA, Robert BADINTER

Rue de Sèvres

20,00
par (Libraire)
29 mars 2021

Plein d'amour

C’est une histoire difficile, qui rejoint le destin de milliers de juifs persécutés au début du XX ème siècle dans l’Europe de l’Est avant d’être pourchassés puis exterminés par le régime nazi, mais « Idiss » reste pourtant une Bd lumineuse, empreinte d’humanité et d’optimisme. « Les couleurs du passé revêtent l’éclat des beaux jours » écrit Robert Badinter sur le bandeau de l’album. Ainsi peut on résumer cette adaptation du récit de l’ancien garde des Sceaux consacré à sa grand-mère qui avait obtenu lors de sa parution un grand succès de librairie (plus de 200 000 exemplaires).

Le contraste est saisissant entre les pages magnifiquement colorées, empreintes de tendresse et de luminosité et l’histoire d’Idiss, qui personnifie par sa vie l’une des plus grandes tragédies du siècle dernier. Idiss est juive, née dans la Bessarabie tsariste, dans ce qu’on appelle le Yiddishland, un monde aujourd’hui disparu. Elle survit chez ses beaux-parents, avec ses deux garçons et bientôt sa fille Chifra, mariée à Schulim, un homme bon qui revient de la guerre mais est possédé par le démon du jeu. Les pogroms se multiplient, la misère est omniprésente, l’antisémitisme est partout. En 1912, La France, son mari et ses enfants déjà émigrés, l’accueillent comme des milliers d’autres réfugiés d’Europe centrale. Idiss, émerveillée par la République, la prospérité va y trouver la paix, la joie de vivre et une vie familiale épanouie. C’est le temps du bonheur, partagé lors de pique-niques, avant d’être rattrapée par l’arrivée au pouvoir en Allemagne d’un modeste peintre du dimanche.

Le monde s’assombrit mais Fred Bernard ne plonge pas sa palette de couleurs dans le noir pour autant. Idriss, même dans les difficultés les plus rudes, reste lumineuse et sa personne éclaire encore les pages les plus tristes.. Le scénario limpide de Richard Malka met au premier plan l amour d’un petit-fils à sa grand-mère en respectant le texte d’origine. Idiss incarne l’une des plus grandes tragédies de l’Histoire mais l’amour qu’elle prodigue aux siens, l’amour qu’elle voue à ce pays qui l’a accueilli atténue la violence de l’Histoire. Aimer, protéger, entourer, inciter, « il n’y a jamais d’excuse à ne pas exceller », sont des valeurs qui explosent au fil des planches et semblent finalement supérieures aux forces de l’obscurité et de la haine. Idiss est vainqueur et emmène avec elle toute sa famille, même meurtrie, même disséminée.

« Quand tu auras mon âge » déclare Idiss à la fin de sa vie à sa belle fille Marguerite, « tu sauras que les vieillards ne vivent que par l’amour de leurs petits-enfants… Les voir, les toucher, c’était ma source de vie ». Le témoignage tendre et respectueux de son petit-fils Robert démontre qu’elle aussi était une source de vie pour les êtres qui avaient la chance de l’entourer.

Eric


De l'autre côté de l'horizon T01, Cette si douce lumière

Cette si douce lumière

Delcourt

7,99
par (Libraire)
27 mars 2021

"Quand est-ce que tout ceci va enfin s'arrêter ?"

Miyake, jeune salaryman aime beaucoup lire, regarder des films, être avec ses amis, visiter pleins d'endroits, mais, il a tellement de travail... Quand un jour, il craque. Il se rend compte qu'il ne fait rien de sa vie.
C'est décidé ! il plaque tout pour une nouvelle vie sur l'île de Tsukinowa en tant que directeur d'un petit bureau de poste.
Une belle surprise remplie de mélancolie et de petits plaisirs simples de la vie. Le tout agrémenté de personnages plus attachants les uns que les autres malgré leur part de mystère.

Lou


Hulotte et Léon
13,50
par (Libraire)
27 mars 2021

Ohlala Léon...

Hulotte est une petite chouette timide... Très timide ! Mais depuis le dernier album, Hulotte est tout de même plus à l’aise. Et là, elle a hâte car aujourd’hui c’est le voyage scolaire, direction Paris ! Mais Léon est très étourdi… Il tombe tout le temps, et n’arrête pas de se perdre…
Un album d’une extrême douceur tant par le dessin que par le scénario. Chaque planche est une explosion de couleur et de magie !

Lou


Curiosity

Les Éditions Noir sur Blanc

14,00
par (Libraire)
27 mars 2021

Seul sur Mars

Curiosity, vous connaissez ? C'est le rover de la NASA qui explore la Planète rouge depuis 2012 ! Et bien, ce robot sentimental s'ennuie sur cette planète hostile. Chaque matin, "Dieu" lui envoie ses ordres qu'il exécute avec zèle. Mais, avec le temps qui passe, Curiosity nous livre ses états d'âme et se pose/nous pose des questions existentielles.
Une fable tendre et métaphysique suivie d'une petite perle : la nouvelle écrite par Sophie Divry pendant le confinement.

Sophie Divry est une auteure surprenante. J'avais déjà beaucoup apprécié "La Condition pavillonnaire", roman déroutant librement inspiré d'Emma Bovary à l'époque de la société de consommation ; les péripéties hilarantes d'une chômeuse en fin de droits dans "Quand le diable sortit de la salle de bains" ou le récit dystopique "Trois fois la fin du monde".
Une oeuvre exigeante et audacieuse qui nous renvoie à notre solitude.

Vanessa