Les livres tout près de chez vous !

Grâce au partenariat amical avec des commerçants locaux, faites-vous livrer près de chez vous à Varengeville, Pourville, St Aubin sur Scie ou St Martin en campagne !

 

 

Conseils de lecture

23,00
par (Libraire)
18 septembre 2021

Le retour de Milo Malart

Quel plaisir de retrouver l'inspecteur Milo Malart pour une nouvelle enquête. Après " le bourreau de Gaudi " et " Les muselés " , Aro Sainz de la Maza met l'accent sur la violence qui gangrène la ville de Barcelone. Une famille selon toute vraisemblance sans histoire est sauvagement assassinée. Seul un jeune adolescent en réchappe. Que faisait-il là ce soir-là ? Pourquoi ce jeune adolescent reste t'il muet ?
Dans une Barcelone meurtrie par les récents attentats, Milo Malart doit résoudre une enquête bien plus ancienne qu'il n'y paraît .
Un très bon polar à déguster sans modération !

Mila


19,50
par (Libraire)
17 septembre 2021

La BD de la rentrée !

Imaginez. Imaginez vous en vieux notaire retraité (il est utile de préciser dès maintenant que nous n’avons rien contre les notaires, c’est simplement un postulat de départ). Vous vous appelleriez Amédée Petit-Jean, cela ne s’invente pas, ou plutôt si cela s’invente. Votre vie est morne. Vous vivez avec, ou plutôt à côté de Françoise, votre épouse. Elle veille sur vous comme la reine d’Angleterre veille sur son peuple, vous faisant avaler à heure régulière vos antidépresseurs. Dernière précision d’importance: vous avez souvent mal au dos. Heureusement, à portée de fenêtre, vous avez un voisin. Il s’appelle Jo. De son vrai nom: Joseph Seigneur. Normal. Il n’est pas tout jeune non plus mais il porte beau. On dirait Davy Crockett, sans la toque en peau de castor. Mais aussi, clin d’oeil à la malheureuse actualité, il a un air de Jean Paul Belmondo. Ou de Jean Pierre Marielle. Grand et beau. Svelte et sportif. Gouailleur, rieur, joueur, hâbleur, conteur. Conteur surtout et lorsque vous avez la permission de 22H30, il vous raconte ses aventures sur toute la surface du globe, de Dien Bien Phu à Caracas en passant par les chutes Victoria. C’est un aventurier qui a vécu des … aventures. Il vous a même dit qu’il était né à Tananarive, capitale de Madagascar. Il égaye vos journées à la manière des aventures de Pinpin qui remplissent sa bibliothèque

Mais si Tananarive s’appelait plutôt Charleville Mézières, charmante bourgade certes, où Rimbaud s’ennuyât ferme, mais où vous conviendrez avec moi que l’exotisme est plus rare, le soleil plus chiche, les femmes et les hommes moins déshabillés. Cela changerait beaucoup de choses et il faudrait prendre la poussiéreuse Triumph Spitfire MK2 pour vous rendre à Maubeuge, Lille, Calais, Bruges. Et découvrir d’autres secrets, d’autres aventures. De notaire, vous deviendriez ainsi détective privé, sous le regard, toujours protecteur, mais moqueur de votre ami Jo, pour un road movie formidable. Vous apprendrez alors beaucoup de choses sur Jo mais aussi sur vous même. Vous rencontrerez des call girls, des vieilles, des jeunes, des patrons de discothèque. Le monde quoi! Peu à peu, les girafes, zèbres et autres buffles disparaissent au fil des pages, comme si la réalité remplaçait progressivement les rêves.

Depuis les Vieux Fourneaux, les retraités ont la côte dans le domaine de la Bd. Nostalgie, passé, décalage temporel, les ingrédients sont là pour créer de belles histoires. Encore faut il le talent pour mettre le tout en récit et en images. Et Sylvain Vallée, dessinateur notamment de Il était une fois en France et de Katanga, en a plein sa besace.

Humour, humanisme, tendresse, le récit sans temps mort, ni faiblesse, nous emporte avec une justesse des émotions particulièrement réussie. Le scénario de Mark Eacersall témoigne de la rudesse des temps qui passent, atténuée par la capacité des hommes à rêver et à substituer à une triste réalité de magnifiques histoires. Goût de l’aventure, force de l’amitié, regard sur la vieillesse, autant de thèmes qui traversent cette BD où tout est juste, y compris dans le découpage des scènes et une mise en page parfois onirique, parfais ultra réaliste, toujours horizontale, qui fait que la BD se lit comme un roman.

L’édition noir et blanc met encore plus en valeur la qualité du dessin de Sylvain Vallée qui multiplie, dans de très nombreuses cases les gros plans des différents personnages, leur donnant une palette exceptionnelle de sentiments.


Roman

Stock

21,50
par (Libraire)
15 septembre 2021

Un réel plaisir de lecture

Artifices c'est tout d'abord des personnages originaux et attachants, Abel flic fortement névrosé entouré de "ses" femmes : Elsa sa voisine fofolle, Camille sa collègue collante, et Mila, une mystérieuse artiste hors normes...

Une intrigue bien menée avec en ligne de fond une vraie réflexion sur l'art contemporain, les performances qui dérangent et bousculent.

C'est un bon gros roman qui se lit avec plaisir et facilité.

Vanessa


6,80
par (Libraire)
9 septembre 2021

Ciselé

Ce roman dense, ciselé, va vous retourner comme une crêpe !
Dès les premières lignes, le malaise s'installe. Construit comme un thriller, l'auteur "fait mouche". Une écriture cinématographique.

Un vrai plaisir de lecture.

Vanessa


16,00
par (Libraire)
9 septembre 2021

Un grand roman

Une écriture tout simplement magnifique ! Ce livre est un petit bijou. Tanguy Viel aborde cette fois le thème de la domination sociale. Laura et son père Max, ancien boxeur devenu le chauffeur du maire d'une petite ville bretonne, sont pris au piège. La construction est implacable, le regard porté sur notre société est glaçant. Pourtant, on chemine aux côtés de Max et Laura, sans jamais leur lâcher la main, qui restent droits malgré tout.

Vanessa