Pour suivre notre actualité, les rencontres d'auteurs, les ateliers, les coups de coeur... abonnez-vous à la newsletter de La Grande Ourse !

 

 

 

S'accomplir en des temps incertains

Flammarion

23,90

Après le succès mondial de Devenir, ses Mémoires, l'ancienne première dame des États-Unis Michelle Obama partage avec nous des conseils, des histoires et des stratégies efficaces pour rester optimistes et sereins face aux incertitudes du monde actuel. Dans Cette lumière en nous, Michelle Obama engage un dialogue sincère avec ses lecteurs et se penche sur des questions que nous sommes nombreux à nous poser : comment construire des relations durables ? Comment nos différences peuvent-elles nous rendre plus forts et nous souder ? Que faire quand on a l'impression de perdre pied ?Michelle Obama livre des récits personnels inédits et des réflexions pertinentes sur les changements qui bousculent nos vies, sur l'adversité et le pouvoir : elle est persuadée que, si on tourne sa lumière vers les autres, on peut révéler la richesse et le potentiel du monde autour de soi. En se fondant sur son expérience de mère, de fille, d'épouse, d'amie et de première dame, elle confie ses secrets et les ressources qu'elle déploie pour faire face aux aléas et surmonter les obstacles. C'est cette sagesse, fruit de son expérience, qui lui permet de continuer à s'accomplir. Avec l'humour, l'honnêteté et l'empathie qui la caractérisent, elle explore également des questions liées à la race, au genre et à la visibilité, nous incitant à vaincre nos peurs, à puiser de la force dans le collectif et à vivre avec audace. "Quand on est capable de voir et de reconnaître sa propre lumière, on trouve le courage de l'utiliser", écrit Michelle Obama. À travers des exemples éloquents et des conseils avisés, Cette lumière en nous invite les lecteurs à réfléchir sur leur vie, à identifier ce qui leur procure de la joie et à nouer des liens enrichissants dans un monde tumultueux.

"J'ai appris que l'estime de soi et la vulnérabilité n'étaient pas incompatibles, bien au contraire, et que les êtres humains avaient tous au moins une chose en commun : nous aspirons à mieux, en toute circonstance et à tout prix. Connaître sa lumière, c'est se connaître soi-même ; c'est porter un regard lucide sur sa propre histoire. La connaissance de soi engendre la confiance en soi, qui nous permet d'être plus sereins et de prendre du recul. C'est ainsi que nous pouvons nouer des relations authentiques avec les autres. Et c'est, pour moi, la base de tout. La lumière se transmet. Une famille forte donne de la force à d'autres familles. Une communauté engagée éveille chez les autres le désir de s'impliquer. Tel est le pouvoir de la lumière qui est en nous." - Michelle Obama


Béatrix de Aulnoit

Tallandier

11,00

Agatha Christie, créatrice d’Hercule Poirot et de miss Marple, est l’auteure de langue anglaise la plus vendue après Shakespeare. Soprano, championne de surf, globe-trotteuse, la « duchesse de la Mort » a eu mille vies.
4 décembre 1926. La voiture d’Agatha Christie, 36 ans et déjà star du roman policier, est retrouvée près de l’étang de Silent Pool. La police s’interroge : qu’est-il arrivé à sa célèbre propriétaire ? S’agit-il d’une fugue, d’un accident, d’une mise en scène géniale comme elle sait si bien en imaginer ? Pour la première fois, Béatrix de l’Aulnoit fait toute la lumière sur cette énigme qui fit la une de la presse durant onze jours et passionne toujours ses millions de lecteurs.
De Londres à Bagdad, c’est la vie trépidante et romanesque de cette Anglaise à l’humour indémodable que cette biographie nous fait découvrir.


Le dernier secret de colette

Françoise Cloarec

Phébus

21,00

Quand Colette fut rayonnante, libre, indépendante, puissante, belle et surtout aimée, Juliette, celle que l’illustre écrivaine appelait « Ma soeur aux longs cheveux », fut tout l’inverse.Sa demi-soeur, victime d’un père et d’un mari tyranniques, était, selon Colette, « l’ombre, la soumission, la laideur et la faiblesse ».Dans une enquête richement documentée, Françoise Cloarec lève le voile sur le destin de la famille Colette et sur cettemystérieuse femme qui est demeurée enchaînée tandis que sa soeur s’émancipait.Ce récit empathique et très émouvant permet de mieux comprendre l’oeuvre de l’autrice et révèle pourquoi, dans unefamille, il n’y a jamais de lumière sans ombre, que quelqu’un paye toujours le prix de la gloire d’un autre.Elle semble attendre la permission de vivre.


17,00

La presse, la politique, la Californie, les femmes  : on retrouve déjà dans ce recueil rassemblant des chroniques rédigées entre 1968 et 2000, ceux qui deviendront les thèmes de prédilection de l’icône des lettres américaines. Qu’elle raconte ses débuts au magazine Vogue, une réunion des Joueurs Anonymes, qu’elle analyse la presse locale underground ou qu’elle s’interroge sur les publications posthumes des écrivains, c’est finalement toujours l’Amérique qu’elle scrute, dans toutes ses vérités et ses contradictions.
Publiés en français pour la première fois, ces textes semblent répondre à une même question  : «  pourquoi écrire  ?  ». Elle y évoque le style, la sincérité de l’écriture à la première personne, la genèse de ses trois premiers romans et le parcours qui l’a conduite à devenir l’écrivaine que nous connaissons aujourd’hui et qui continue d’inspirer des générations d’auteurs. Joan Didion n’a de cesse de nous faire rire et de nous surprendre par la finesse de sa réflexion, toujours portée par une liberté de ton, un style incisif et empathique, ainsi que le sens de la formule. L’acuité du regard de cette figure mythique de la littérature américaine brille ici dans toute sa modernité et sa puissance visionnaire.


Le combat d'une femme dans un monde d'hommes

JC Lattès

20,90

Zarifa Ghafari est afghane. Elle avait trois ans quand les talibans ont interdit aux filles d’aller à l’école, six lorsque les frappes aériennes américaines ont débuté.

À vingt-six ans, elle est devenue la première maire de la province de Wardak, l’une des plus conservatrices d’Afghanistan. Les extrémistes ont barré l’accès à son bureau, ont tenté de la tuer trois fois. Malgré cela, Zarifa a tenu bon. Elle a lutté contre la corruption, œuvré pour la paix et tenté d’éduquer les femmes. Mais à l’arrivée des talibans à Kaboul en 2021, et après l’assassinat de son père, elle a dû fuir en Europe. Elle continue pourtant d’aider celles qui vivent sous le règne des talibans. Les récompenses internationales ont salué son engagement.

Son témoignage offre un éclairage sans précédent sur les deux dernières décennies en Afghanistan, à travers le regard d’une citoyenne, femme et maire. Il incarne la résistance des Afghanes face à l’obscurantisme.

Un récit inoubliable, qui rappelle que la bravoure est un nom féminin.


Traduit de l'anglais par Isabelle Crouzet et Joëlle Wintrebert


« L’Afghanistan a un visage, et ce n’est pas celui des talibans. Barbares et tyranniques, ils renvoient au passé quand Zarifa Ghafari, elle, incarne l’avenir. » Le Parisien week-end 

« Zarifa Ghafari, un engagement féministe poursuivi dans l’exil. » Le Temps

« Un témoignage qui incarne la résistance continue des Afghanes face à l’obscurantisme. » L’Humanité

« Zarifa Ghafari impressionne par son énergie et son autorité. » Sud Ouest