(Presque) tous les livres sur mai 68

(Presque) tous les livres sur mai 68

Une sélection proposée par votre librairie préférée.

Un arbre en mai

Bailly, Jean-Christophe

Le Seuil

10,00

Conseillé par Jean-Luc, associé de La Grande Ourse.

Qu'écrire sur Mai 68, cinquante ans après ? Un court essai de 80 pages où se mêlent les souvenirs teintés de nostalgie, à la façon du "Je me souviens" de Georges Perec, et une analyse souvent brillante de ce qui a fait l'originalité du bouleversement culturel qu'a été Mai 68, dans le style inimitable et attachant qui est celui de Jean-Christophe Bailly.


Gilles Caron,1968

Poivert, Michel

Flammarion

39,90

Gilles Caron, 1968

Caron Gilles

Flammarion

9,90

L'esprit de Mai 68
16,00

Sur fond de polémiques grossières (« ils » sont tous devenus des nantis, « ils » ne voulaient que détruire, etc.), la société française ne parvient toujours pas, cinquante ans après, à étudier calmement mai 68. Nombre de politiques ou d’intellectuels nous garantissent que ce fut la perte de nos valeurs communes, de nos repères partagés. Au fond, ils ont tous eu peur, ceux de droite, ceux de gauche, tellement peur qu’ils courent encore.

Hervé Hamon est un témoin, un « piéton de Mai », mais aussi l’auteur, avec Patrick Rotman, de Génération, ouvrage qui fait référence sur la question. Avec le détachement de l’âge, avec humour, il s’efforce ici de mettre les choses en perspective. Cette grande insurrection, cette grande grève ne fut pas, dit-il, un début, mais une fin. La fin de la révolution conçue comme une guerre, la fin du communisme, la fin de l’ordre patriarcal.

Ce fut encore un mouvement créatif et drôle où l’on pouvait dire « je » au sein de la foule solidaire, où aucune question n’était interdite, où aucun débat n’était hors sujet.
Une société s’est alors mise à jour, de l’ouvrier au professeur, du médecin au paysan. Sans oublier l’essentiel : les femmes.

Mai 68, c’est du passé. Mais, soutient Hamon, du passé qui nous interroge en ce que la vraie révolution est celle de la société civile. Et ça, c’est toujours d’actualité.


Il y a 50 ans... mai 68
29,95

Il y a 50 ans, la France s'enflammait. Il y a 50 ans, le Quartier latin à Paris se couvrait de barricades, et des ouvriers bloquaient les usines.Mai 68 est un moment clé, fort, fondateur de notre histoire politique, culturelle et sociale. À tel point qu'il est devenu une référence souvent convoquée dans les discours et les débats d'aujourd'hui.S'est-on autant soulevé à Grenoble, à Nantes qu'à Paris ? Comment Mai a-t-il été vécu et ressenti par les paysans, les femmes, les immigrés, les artistes ou les intellectuels ? Comment cette révolution a-t-elle été perçue chez nos voisins allemands ou britanniques ? Et quelles étaient les aspirations réelles de ces millions de Français qui voulaient en finir avec une société considérée comme autoritaire ?Revivez l'histoire de ce printemps fabuleux au cours duquel le mot liberté reprit tout son sens.