Pour suivre notre actualité, les rencontres d'auteurs, les ateliers, les coups de coeur... abonnez-vous à la newsletter de La Grande Ourse !

LA MONTEE DES EAUX
EAN13
9782844853134
ISBN
978-2-84485-313-4
Éditeur
Éditions Allia
Date de publication
Collection
La Très petite collection
Nombre de pages
64
Dimensions
14 x 9,2 x 0,5 cm
Poids
52 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Code dewey
333.91
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

La fin d’une époque – les conditions du vrai
L’enjeu des affrontements
En partant d’un exemple concret – le Chinois Qin Huairen et la ville de Changzhou –, Charles C.Mann traite, de façon très pédagogique, de la crise de l’eau sur un plan international. Didactique et extrêmement pointu sur les plans historique et scientifique, ce texte tiré de Vanity Fair, est un remarquable reportage. Ancrée dans l’histoire, l’expérience de Qin Huairen, qui ouvre le texte sur une tonalité positive à partir de la description de la ville, permet à Charles C. Mann d’envisager le problème global de l’eau, sa complexité et ses enjeux éthiques à l’échelle mondiale. Incapables de financer l’eau sans s’endetter, la majorité des politiques publiques mondiales privatisent ce service, confiant cette charge à des multinationales, qui, désormais, détiennent le monopole de l’eau. Ces compagnies sont d’ailleurs surnommées les ‘Big Water’. Devant l’implantation grandissante d’usines dans les villes chinoises, qui tendent à polluer les rivières nécessaires aux cultures sans pour autant se voir pénalisées, l’État fait appel aux ‘BigWater’ pour purifier l’eau. Ce qui conduit à une augmentation considérable du montant des factures. Aussi, peut-on ainsi laisser le monopole de distribution de l’eau à une entité privée ? L'énoncé d'expériences édifiantes, notamment celle de l'Amérique latine récemment frappée de crise, l'accumulation des faits et leur enchaînement quasi inexorable interpellent. S'appuyant sur des exemples significatifs, puisés dans différents pays, l'auteur offre les clefs pour comprendre le danger encouru par la gestion de l'eau, et notamment ses enjeux politiques.
Traduit de l'anglais par Martin Pigeon.
S'identifier pour envoyer des commentaires.