Pour suivre notre actualité, les rencontres d'auteurs, les ateliers, les coups de coeur... abonnez-vous à la newsletter de La Grande Ourse !

L'ordre du jour
, Prix Goncourt 2017
EAN13
9782330078973
ISBN
978-2-330-07897-3
Éditeur
Actes Sud
Date de publication
Collection
Un endroit où aller
Nombre de pages
160
Dimensions
19,1 x 10,2 x 1,3 cm
Poids
148 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'ordre du jour

Prix Goncourt 2017

De

Actes Sud

Un endroit où aller

Offres

L’Allemagne nazie a sa légende. On y voit une armée rapide, moderne, dont le triomphe parait inexorable. Mais si au fondement de ses premiers exploits se découvraient plutôt des marchandages, de vulgaires combinaisons d’intérêts ? Et si les glorieuses images de la Wehrmacht entrant triomphalement en Autriche dissimulaient un immense embouteillage de panzers ? Une simple panne ! Une démonstration magistrale et grinçante des coulisses de l’Anschluss par l’auteur de «Tristesse de la terre» et de «14 juillet».
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Libraire)
16 novembre 2017

Goncourt 2017

Les chapitres s’enchainent comme une mécanique infernale, une écriture drôle et féroce pour raconter la montée du nazisme : un théâtre de pantins tragiques. Par Frédéric.

Lire la suite

par (Libraire)
3 novembre 2017

Un théâtre de pantins tragiques.

Les chapitres s’enchainent comme une mécanique infernale, une écriture drôle et féroce pour raconter la montée du nazisme : un théâtre de pantins tragiques.

Lire la suite

Commentaires des lecteurs

par (Libraire)
6 décembre 2017

L'ordre du jour en ce fameux 20 Février 1933 est avant tout de trouver des "fonds"! Le parti nazi a besoin d'argent ! Nous sommes à la veille de l'Anschluss et des accords de Munich ... 24 hommes, prêtres de ...

Lire la suite

1 décembre 2017

1939-1945

De l’auteur, j’avais abandonné 14 juillet : trop de détails inutiles sans vrai narration à mon goût. Mais devant les avis unanimes sur ce Prix, j’ai fait un effort. J’ai été agréablement surprise : il n’y a pas d’accumulation de ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Éric Vuillard