Les livres tout près de chez vous !

Grâce au partenariat amical avec des commerçants locaux, faites-vous livrer près de chez vous à Varengeville, Pourville, St Aubin sur Scie ou St Martin en campagne !

 

 

Mauvaises herbes, Roman
EAN13
9782848053608
ISBN
978-2-84805-360-8
Éditeur
Sabine Wespieser Éditeur
Date de publication
Collection
Littérature
Nombre de pages
236
Dimensions
18 x 14 x 1 cm
Poids
262 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Mauvaises herbes

Roman

Prix "Envoyé par la poste" 2020

De

Sabine Wespieser Éditeur

Littérature

Offres

Dehors, le bruit des tirs s'intensifie. Rassemblés dans la cour de l'école, les élèves attendent en larmes l'arrivée de leurs parents. La jeune narratrice de ce saisissant premier chapitre ne pleure pas, elle se réjouit de retrouver avant l'heure « son géant ». La main accrochée à l'un de ses grands doigts, elle est certaine de traverser sans crainte le chaos. Ne pas se plaindre, cacher sa peur, se taire, quitter à la hâte un appartement pour un autre tout aussi provisoire, l'enfant née à Beyrouth pendant la guerre civile s'y est tôt habituée. Son père, dont la voix alterne avec la sienne, sait combien, dans cette ville détruite, son pouvoir n'a rien de démesuré. Même s'il essaie de donner le change avec ses blagues et des paradis de verdure tant bien que mal réinventés à chaque déménagement, cet intellectuel – qui a le tort de n'être d'aucune faction ni d'aucun parti – n'a à offrir que son angoisse, sa lucidité et son silence. L'année des douze ans de sa fille, la famille s'exile sans lui à Paris. Collégienne brillante, jeune femme en rupture de ban, mère à son tour, elle non plus ne se sentira jamais d'aucun groupe, et continuera de se réfugier auprès des arbres, des fleurs et de ses chères adventices, ces mauvaises herbes qu'elle se garde bien d'arracher. De sa bataille permanente avec la mémoire d'une enfance en ruine, l'auteure de ce beau premier roman rend un compte précis et bouleversant. Ici, la tendresse dit son nom dans une main que l'on serre ou dans un effluve de jasmin, comme autant de petites victoires quotidiennes sur un corps colonisé par le passé.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

29 septembre 2020

Un premier roman qui touche au cœur, sur fond de Liban déchiré. Bouleversant ! - Guillaume -

Lire la suite

4 septembre 2020

Amour d'une fillette pour son Géant

Ecriture dense mais hypnotique : on retient son souffle dans la lecture de ce cri d'amour étouffé pour un pays déchiré, pour un père adulé. Grandir dans la guerre civile de Beyrouth laisse des blessures .... Que deviendra en exil ...

Lire la suite

On retient son souffle dans l'espoir du premier mot

"Une enfant de 6 ans vit à Beyrouth, en pleine guerre. Malgré les périls, la seule présence de son père suffit à la rassurer. Ce dernier lui transmet son amour des plantes. Mais, lorsque le reste de la famille fuit ...

Lire la suite

65 premiers romans paraissent à l'occasion de la rentrée littéraires 2020. Voici 4 découvertes ! Nous sautillons de joie à l'idée de vous les partager. Action 🎬

A vos candidatures !
Du au , La Grande Ourse, librairie café

Le Festival TERRES DE PAROLES organise de nouveau, comme depuis 2016, un prix des lecteurs baptisé « Premières Paroles » qui consacrera un premier roman francophone publié entre 2020 et 2021. Le, la lauréat(e) sera choisi(e) par l’ensemble des 11 comités de lecteurs volontaires parmi la sélection de 6 premiers romans connue depuis début avril.

S’appuyant notamment sur l’important succès rencontré l’année dernière (nous avons du malheureusement refuser des candidatures), qui a permis des dialogues riches, la Grande Ourse a décidé de renouveler son partenariat à cette opération en organisant un comité de lecture à la librairie, limité pour des raisons sanitaires essentiellement à 10 participant(e)s.

La Grande Ourse disposera d’un jeu de 6 livres (en triple exemplaire chacun), pour permettre des échanges faciles entre lecteurs. Il a été retenu le principe d’une première réunion collective en présence possiblement du représentant de Terres de Paroles et de l’ensemble des lecteurs participants dans les locaux de la librairie. Cette réunion aura pour objet la présentation des six livres en compétition, du processus de vote et accessoirement du Festival lui même, et surtout de faire connaissance.

Elle se déroulera le vendredi 21 MAI à 18 heures à la librairie. Le comité devra adresser pour la fin du mois d’octobre, les résultats de son vote, le prix final étant remis au cours du mois de novembre.

Nous vous invitons donc à faire acte de candidature le plus rapidement possible à ce comité qui exigera simplement la lecture de six romans dans une période d’environ 6 mois. Deux ou trois réunions seulement sont nécessaires: une première de présentation, une au milieu de la période et une, décisive et riche, pour définir le classement final. Le calendrier souple sera choisi collectivement lors de la première rencontre. Les échanges rapides de livres se feront à la librairie et des impressions ou précisions pourront se faire par mel ou téléphone en cas d’empêchement. La finalité première réside dans une organisation la plus légère possible qui permette surtout à chacun d’échanger de manière conviviale et de partager sa passion des livres. L’expérience 2020 fut à ce titre remarquable malgré l’absence de réunion finale en raison du deuxième confinement.

Profitant de cette expérience 2020, nous comptons sur vous et attendons avec impatience votre inscription à ce comité de lecture que vous formaliserez en adressant un mel avec l’ensemble de vos coordonnées (Nom, prénom, téléphone, adresse mèl) à : lagrandeoursedieppe@gmail.com.

Merci d’avance de partager avec nous ces moments riches et constructifs.

Eric Rubert, associé de la coopérative La Grande Ourse