Pour suivre notre actualité, les rencontres d'auteurs, les ateliers, les coups de coeur... abonnez-vous à la newsletter de La Grande Ourse !

 

 

 

Dans la nuit brune
EAN13
9782879296975
ISBN
978-2-87929-697-5
Éditeur
Éditions de L'Olivier
Date de publication
Collection
Littérature Française
Nombre de pages
280
Dimensions
20,7 x 14,2 x 1,9 cm
Poids
278 g
Langue
français
Langue d'origine
français
Code dewey
843.1
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

L'enfant perdu (et retrouvé)

Lorsque le petit ami de sa fille, Marina, meurt dans un accident de moto, Jérôme se retrouve plongé dans un désarroi et une douleur auxquels il ne s'attendait pas. Il est profondément déstabilisé : son ex-femme, Paula, refait surface, sa fille le quitte, il tombe amoureux d'une inconnue et un étrange commissaire de police à la retraite s'intéresse de (très) près à lui. L'histoire familiale de Jérôme est singulière. Né de parents inconnus, il semble avoir vécu dans les bois, comme un petit animal, avant d'être recueilli par Annette et Gabriel, qui deviennent ses parents adoptifs. Le mystère de ses origines demeure inexpliqué. Il ne se dissipe qu'à la toute fin du livre, lorsque, ayant traversé à nouveau la nuit brune - celle qui enveloppa l'Europe entre 1939 et 1945 -, il découvre sa véritable identité. Et peut enfin renoncer au personnage qu'il s'était fabriqué et qui l'étouffe.

De livre en livre, Agnès Desarthe approfondit une œuvre dont on commence à percevoir le sens et la profondeur. Ce livre où la vie réelle et les sortilèges de l'imaginaire ne cessent se répondent est aussi un décryptage de l'Histoire, - James Joyce disait qu'elle était « un cauchemar » dont il essayait de s'éveiller.

Mêlant enquête policière, chronique familiale et récit érotique, usant de toutes les ressources du romanesque sans se priver de celles du conte (on pense aux frères Grimm, aux Märchen du romantisme allemand), Agnès Desarthe ne cesse de nous surprendre et de nous enchanter.

Agnès Desarthe est née en 1966 à Paris, où elle habite. Son père, né en Lybie, a grandi en Algérie, sa mère est née en France de parents émigrés de Bessarabie dans les années 1930 : «J'ai fait du russe à l'école, du yiddish à la fac, je suis allée en Russie quand j'avais quinze ans, mais c'est lorsque j'ai lu Singer que je me suis enfin représenté ma famille maternelle.» Agrégée d'anglais, elle est aussi traductrice et a cosigné avec Geneviève Brisac un essai sur Virginia Woolf, V.W. ou le Mélange des genres en 2004. Romancière, elle publie son premier roman, Quelques minutes de bonheur absolu, aux Éditions de l'Olivier en 1993. Un secret sans importance obtient le prix du Livre Inter 1996, Le Remplaçant le prix Version Femina Virgin Megastore 2009.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

Conseillé par
8 janvier 2011

Jérôme vit seul avec sa fille Marina depuis que sa femme, Paula, les a quittés il y a quelques années. Lorsque le petit ami de Marina décède brutalement dans un accident de moto, Jérôme ne sait comment faire face au ...

Lire la suite

15 octobre 2010

C’est une fable, c’est une histoire inventée. L’homme en question Jérôme, la cinquantaine, s’ouvre à la pensée off, des bribes d’images, des phrases qui poussent toutes seules dans la tête, des éclats de lucidité : ces petites miettes de réflexions ...

Lire la suite

Conseillé par
3 juillet 2010

Jérôme, la cinquantaine, vit avec sa fille Marina âgée de 18 ans. Divorcé, directeur d'un agence immobilière, sa vie bascule lorsque le petit ami de Marina meurt accidentellement dans un accident de moto. Il revoit Paula son ex-femme, un ancien ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Agnès Desarthe