Giulio Romano
EAN13
9782847422054
ISBN
978-2-84742-205-4
Éditeur
Le Passage
Date de publication
Collection
BEAUX ARTS (27)
Nombre de pages
82
Dimensions
21 x 21 x 0 cm
Poids
368 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

« Parmi les innombrables élèves de Raphaël d’Urbin […], aucun ne l’imita mieux dans son style, son invention, son dessin et son coloris que Jules Romain... » C’est ainsi que Giorgio Vasari (1568) commence la biographie du peintre et architecte Giulio Pippi (1492 ou 1499-1546), dit Giulio Romano, nom que l’artiste choisit pour exprimer en un seul mot tant ses origines que l’importance que Rome et l’Antique avaient dans son art. Entré très jeune dans l’atelier de Raphaël, Giulio y assuma un rôle qui devint de plus en plus important au fil des ans. Désigné, avec Giovan Francesco Penni, héritier et exécuteur testamentaire du maître, à la mort de celui-ci en 1520, Giulio reprit son atelier. Après avoir finalement terminé la décoration de la Salle de Constantin, au Vatican, en 1524 il céda aux prières et promesses du comte Baldassarre Castiglione, ambassadeur de Frédéric II Gonzague (1500-1540) à Rome, et accepta l’invitation du marquis de s’installer à la cour de Mantoue. C’est là, loin de Rome, que sa créativité put s’exprimer pleinement. Très vite, il y assuma le premier rôle concernant toutes les œuvres d’architecture et de décoration, et on peut compter parmi ses chefs-d’œuvre le Palazzo Te (1525-1535) et l’appartement de Troie au Palazzo Ducale (1536-1539). Comme Raphaël l’avait fait à Rome, Giulio est à Mantoue à la tête d’un atelier capable de traduire en stucs et peintures ses dessins. Plus que dans les œuvres achevées, c’est dans le dessin que ses inventions atteignent la perfection absolue en s’exprimant toujours avec vivacité, force et sensibilité.

Le très riche fonds de dessins de l’artiste au Cabinet des dessins du Louvre en donne un poignant témoignage et permet de parcourir toute la carrière de l’artiste, de ses débuts romains dans les chantiers du Vatican et de la Villa Madame jusqu’aux années à la cour de Gonzague, quand, grâce aux prestigieuses commandes mantouanes, sa renommée se diffuse dans toute la plaine du Pô, et même au-delà des Alpes.

Giulio Romano est le catalogue de l’exposition qui se tiendra au musée du Louvre du 8 octobre 2012 au 14 janvier 2013.

Ouvrage publié en coédition avec Musée du Louvre éditions.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Musée du Louvre, Département des arts graphiques
  • Leonardo da Vinci
    Musée du Louvre, Département des arts graphiques
    Louvre
  • David
    Musée du Louvre, Département des arts graphiques
    Louvre
  • Ludovico Carracci
    Musée du Louvre, Département des arts graphiques
    Louvre
  • Ingres
    Musée du Louvre, Département des arts graphiques
    Musée du Louvre
  • Delacroix
    Musée du Louvre, Département des arts graphiques
    Musée du Louvre
  • Fragonard
    Musée du Louvre, Département des arts graphiques, Jean-Pierre Cuzin
    Musée du Louvre
Plus d'informations sur Roberta Serra
  • Leonardo da Vinci
    Musée du Louvre, Département des arts graphiques
    Louvre
  • David
    Musée du Louvre, Département des arts graphiques
    Louvre
  • Ludovico Carracci
    Musée du Louvre, Département des arts graphiques
    Louvre
  • Delacroix
    Musée du Louvre, Département des arts graphiques
    Musée du Louvre
  • Ingres
    Musée du Louvre, Département des arts graphiques
    Musée du Louvre
  • Fragonard
    Musée du Louvre, Département des arts graphiques, Jean-Pierre Cuzin
    Musée du Louvre
Plus d'informations sur Laura Angelucci