Pour suivre notre actualité, les rencontres d'auteurs, les ateliers, les coups de coeur... abonnez-vous à la newsletter de La Grande Ourse !

L'heure est venue du courage chrétien, L'oecuménisme
EAN13
9782889183944
ISBN
978-2-88918-394-4
Éditeur
Parole et silence
Date de publication
Collection
Signatures
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'heure est venue du courage chrétien

L'oecuménisme

Parole et silence

Signatures

Offres

« Je suis heureux de constater une unité pour dire que l'unité des chrétiens reste un objectif important et nécessaire » écrit le cardinal Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour l'unité des chrétiens. Il n'en dénonce pas moins, et avec vigueur, l'oecuménisme de ceux qui préfèrent rester sur place et se contentent de la bonne entente atteinte. Selon le Concile Vatican II, l'oecuménisme est l'échange des dons. Il s'agit donc de s‘aider mutuellement à mettre en valeur les charismes de chaque communauté, mais aussi à en dénoncer les perversions. « C'est un service fraternel que nous devons nous rendre. »
Plaidant pour un dialogue basé sur la « vérité » et sur l'« amour », il fait observer que les chrétiens sont « confrontés à de nombreux problèmes communs dans leur vie ecclésiale », comme le disait le cardinal John Henry Newman : « les chrétiens se ressemblent beaucoup plus, même dans leurs faiblesses, que ce qu'il se sont souvent imaginé ». « Et pourtant, déplore le cardinal, dans nos dialogues, nous nous contentons de trop peu, de l'extérieur des choses, d'être 'aimables et cordiaux' les uns avec les autres par les paroles et par les oeuvres » : le dialogue qui commence à la racine des choses, avec les défis réels et les blessures de la vie ecclésiale, est celui par lequel les relations grandissent et s'approfondissent. C'est vraiment un dialogue d'amour.
L'oecuménisme des martyrs est aujourd'hui un témoignage très important, insiste enfin le cardinal Koch. « En ce siècle, peut-être encore plus qu'en beaucoup d'autres, de très nombreuses personnes sont persécutées ou tuées pour leur foi, non pas parce qu'elles sont catholiques, orthodoxes, anglicanes, ou protestantes, mais parce qu'elles sont chrétiennes. » Le sang des martyrs est la semence de l'oecuménisme.
S'identifier pour envoyer des commentaires.