La Grande Ourse *.

Il pleuvait des oiseaux
par (Libraire)
2 juin 2016

Douceur des rires et des larmes.

Par Anne-Marie : Des nonagénaires échappent à la maison de retraite pour se cacher au fond des forêts de l'Ontario. Ils fuient un passé de cendres et un avenir en forme de boîte d'hôpital pour vivre une 2e ou 3e vie, la liberté, et peut-être plus. Odeurs de sous-bois et de peaux de bêtes. Douceur des rires et des larmes.

Chroniques martiennes
par (Libraire)
2 juin 2016

Récits poétiques, étranges, cruels parfois

A lire ou à relire ! Par Frédéric : Ici, ce ne sont pas les méchants extraterrestres qui débarquent, mais des Martiens qui reçoivent bien malgré eux la visite de Terriens. Ces récits poétiques, étranges, cruels parfois, mettent en scène avec humour la naïveté et l'assurance de ces explorateurs américains. L'écriture magnifique rend très présent ce monde lointain et ces Martiens si proches de nous...

La route de Beit Zera / roman
par (Libraire)
2 juin 2016

Sobre et bouleversant.

Mingarelli est un auteur pudique qui nous parle, souvent, d'hommes seuls. Il nous parle en fait de nous, et son écriture sobre va à l'essentiel. Dans ce roman, à travers l'histoire de Stepan, il évoque la complexité du conflit israélo-palestinien. C'est bouleversant.

Libertango
par (Libraire)
19 mai 2016

Musical

Libertango est l'un des morceaux les plus connus du musicien argentin Astor Piazzolla. Lorsque le jeune Luis, handicapé depuis sa naissance, rencontre le bandonéoniste, sa vie change. Il deviendra un chef d'orchestre mondialement reconnu. Ce beau roman retrace son parcours exceptionnel. C'est profond et charnel.

Le voyant
par (Libraire)
5 mai 2016

Très beau portrait.

Jérôme Garcin aime Jacques Lusseyran, et nous aussi. Il nous offre le portait d'un homme exceptionnel, avec ses failles aussi, un homme. Une écriture sensible, érudite, poétique.