La Grande Ourse *.

Grand frère

Guven, Mahir

Philippe Rey

20,00
par (Libraire)
28 juin 2018

Un pemier roman percutant.

Un premier roman ancré dans l'actualité. Deux frères, l'un travailleur précaire "ubérisé", l'autre, infirmier, va partir en Syrie... Il ne donne plus de nouvelles. Pour le père et l'aîné, restés à Paris, c'est l'attente, et les questions, les doutes, l'inquiétude. Le livre se construit autour des monologues alternés des deux frères.
Vous serez peut-être un peu surpris au début par l'écriture, c'est une langue orale, celle des jeunes de banlieues, énergique, un vocabulaire cru, et qui rend le récit très réaliste.
Ce roman révèle bien des surprises ! Et, si son frère revenait ?

L'obsolescence programmée de nos sentiments
par (Libraire)
23 juin 2018

Une BD rayonnante et optimiste.

Une couverture qui dit tout de la belle comédie humaine que propose cette BD : deux sexagénaires vont réapprendre l'amour, le désir. Avec une grande justesse de ton, Zidrou (auteur de l'Adoption) évite les "bons sentiments". Un dessin léger et réaliste. Une histoire qui nous réserve une surprise finale !
Lire la chronique complète d'Eric Rubert sur unidivers.fr.

Je vais rester
par (Libraire)
23 juin 2018

Atypique.

Voilà une BD totalement atypique qui surprend par son thème. Lors d'un séjour au bord de mer, Roland décède dès son arrivée. Sa compagne Fabienne décide malgré tout de suivre à la lettre le programme initialement fixé. Comme en apnée, le lecteur suit Fabienne dans ses promenades et visites mélancoliques, hésitant entre la tristesse, et le burlesque que le scénario de Trondheim marie à merveille. Chronique complète d'Eric Rubert sur Unidivers.fr.

Qui a tué mon père
par (Libraire)
23 juin 2018

Un texte fort, pudique et mature.

Si l'histoire de ton corps accuse la politique, c'est que celle-ci a broyé la classe ouvrière de ces vingt dernières années. Edouard Louis retrace le parcours de son père dans un texte apaisé et mature.
Si la violence fait partie du quotidien, l'amour n'est jamais très loin. Un amour pudique et sincère. Un texte fort ! Mila.

The Promised Neverland 01
par (Libraire)
23 juin 2018

LE manga à ne pas manquer !

Un orphelinat très chaleureux, une "Maman" incroyablement douce. Tous le enfants l'adorent.
Les enfants doivent passer un test quotidien. 3 d'entre eux, 12 ans chacun, obtiennent la meilleure note à chaque fois. Mais tout est bien trop rose... Un jour ils vont découvrir la réalité... Un manga époustouflant !

Coup de cœur de Lou