Pour suivre notre actualité, les rencontres d'auteurs, les ateliers, les coups de coeur... abonnez-vous à la newsletter de La Grande Ourse !

 

 

 

Am Fred B.

Vivre aux éclats

Flammarion

20,00
Conseillé par
24 février 2023

Elan vital

"Le désir est l'essence de l'homme", selon Spinoza. Pourtant, le désir a longtemps été jugé négativement, comme un manque douloureux, une envie coupable ou une source d'insatisfaction perpétuelle. L'écrivain philosophe nous guide ici dans une relecture des grands textes fondateurs de la philosophie et des religions, afin de redéfinir la place du désir aujourd'hui, entre tentations consuméristes et quête de sens. Plus que jamais, le désir d'être au monde actif et conscient se révèle une question urgente, pour chaque individu, les sociétés démocratiques et un partage équitable et pacifique des ressources de la planète. Pour un usage vivant des désirs. Anne-Marie

Une archéologie du toucher

Claire Richard

Seuil

19,00
Conseillé par
20 février 2023

Slide to unlock. Du berceau au tombeau : le pouvoir du toucher.

Enceinte en plein confinement, l'auteure fait cette expérience paradoxale de l'ultime promiscuité des corps dans une société sans contact. Sur un mode très libre, qui mixe intime et impersonnel, recherche théorique et messages sur internet, la documentariste fait évoluer observations et questionnements sur un de nos sens les plus méconnus dans notre appréhension du monde et de l'Autre. Pourquoi le toucher nous rattache-t-il de façon aussi immédiate à notre vulnérabilité humaine, de l'enfance à la maladie et à la fin de vie ? Dans quelle mesure nous relie-t-il à notre histoire familiale et sociale ? Comment redonner sens au contact, amical, amoureux, charnel, affectif ou sensuel, dans une culture hyperconnectée ? Habiter enfin son corps.

Anne-Marie

Conseillé par
18 février 2023

Barré, perché, mais stylé !

Dans la famille Dystopies, demandez le Raconteur d'histoires !
Un journaliste helléniste et passionné par les humanités peine à retenir ses critiques contre le président de la République, un démagogue qu'il a bien connu autrefois, et sa politique identitaire. Contraint par des intimidations à mettre sa famille à l'abri, il doit prendre la fuite en Grèce, au Mont Athos, où il a cherché plus jeune des réponses à sa quête de spiritualité. Astucieuse machine à péripéties, la course poursuite du narrateur intègre tous les récits : des mythes érudits à l'histoire byzantine, du thriller politique aux parcours d'initiation, la narration s'ouvre à toutes les aventures, tous les imaginaires. Plaisirs du romanesque.

Anne-Marie

Conseillé par
16 février 2023

Vertiges de l'imaginaire

Un écrivain turc à la vie bien ordonnée reçoit un héritage mystérieux : un collectionneur anonyme lui lègue sa bibliothèque, une "Maison aux livres", magnifique octogone de verre dans un écrin de verdure. Le rêve du bibliophile ! Doit-il accepter ce legs ? Qui est ce mystérieux donateur ? Quel est le sens de ce don ? Doit-il s'en méfier comme d'un piège ? Le narrateur se laisse peu à peu séduire par ce lieu enchanteur, jusqu'à se séparer de sa femme. Dans quelle mesure notre passion pour les livres peut-elle nous couper de la réalité ? La lecture peut-elle nous séparer de la vie ? Quels liens la littérature tisse-t-elle avec la mort, et l'éternité ? Un polar littéraire et érudit, entre Borges et "Le Nom de la Rose".

AM

Voyage insolite aux origines de nos civilisations

Calmann-Lévy

22,50
Conseillé par
16 février 2023

Pour comprendre les villes de demain

Pompéi, Angkor, Catal Höyük en Turquie et la cité amérindienne de Cahokia ont un point commun : elles ont « disparu » et ont été « retrouvées ». Journaliste au New-York Times, Annalee Newitz mène l’enquête, du néolithique au moyen-âge : deux ans de recherches, d’entretiens, de stations dans la boue des chantiers archéologiques.
Elle livre quatre récits passionnants, menés avec vivacité et humour, sur la trajectoire de ces villes, véritables organismes vivants, et de leurs habitants. Comment vivaient-ils ? Quel projet social, politique, religieux les cimentait et a donné forme à leur ville ? Une cité peut-elle disparaître ? Que deviennent alors ses occupants ? On le voit, l’auteure s’intéresse moins aux grands hommes et aux monuments qu’aux « petites mains » qui ont -apparemment- laissé peu de traces dans l’Histoire. À Catal Höyük, des nomades sédentarisés inventent la ville ; à Angkor, des milliers de sujets du roi façonnent bassins et canaux ; les habitants de Pompéi et de Cahokia construisent de nouvelles sociabilités dans les rues et les places. Annalee Lewitz parvient à rendre sensibles ces existences obscures et leurs communautés inscrites dans les lieux.

Frédéric