Les livres tout près de chez vous !

Grâce au partenariat amical avec des commerçants locaux, faites-vous livrer près de chez vous à Varengeville, St Aubin sur Scie ou St Martin en campagne !

 

Il pleuvait des oiseaux / roman

Il pleuvait des oiseaux / roman

Jocelyne Saucier

Folio

  • 8 août 2020

    La grande évasion

    Des nonagénaires échappent à la maison de retraite pour se cacher aux fond des forêts de l'Ontario. Ils fuient un passé de cendres et un avenir en forme de boîte d'hôpital, pour vivre une deuxième ou une troisième vie, la liberté et peut-être plus ... Un livre avec des odeurs de sous-bois et de peaux de bêtes, des larmes et des rires.

    Anne-Marie


  • par (Libraire)
    29 avril 2019

    Coup de coeur d'Evelyne

    Trois vieillards se font la belle : ils décident d'enfin mener la vie dont ils rêvaient, débarrassés du poids de la société et de ses contraintes.
    L'un se fait passer pour mort tandis que les deux autres se cachent des services sociaux. Tous les trois s'installent entre forêt et lac et vivent de pêche, de chasse et aussi de conserves qu'ils achètent grâce à l'argent du « jardinage » qu'ils effectuent pour un gars qui semble avoir des affaires florissantes quoique pas très légales.
    Une tentative d'utopie cocasse et tendre qui nous amène à réfléchir. A la possibilité que nous avons tous de nous ménager un espace privé dans la société qui nous environne. A la possibilité de nous offrir une seconde chance, voire plus, quand on n'a pas su saisir la première.
    Un roman, tendre et drôle, parfois dur aussi mais dont on sort optimiste !


  • par (Libraire)
    2 juin 2016

    Douceur des rires et des larmes.

    Par Anne-Marie : Des nonagénaires échappent à la maison de retraite pour se cacher au fond des forêts de l'Ontario. Ils fuient un passé de cendres et un avenir en forme de boîte d'hôpital pour vivre une 2e ou 3e vie, la liberté, et peut-être plus. Odeurs de sous-bois et de peaux de bêtes. Douceur des rires et des larmes.


  • par (Libraire)
    18 avril 2016

    Il pleuvait des oiseaux

    Trois vieillards se font la belle : ils décident d'enfin mener la vie dont ils rêvaient, débarrassés du poids de la société et de ses contraintes.
    L'un se fait passer pour mort tandis que les deux autres se cachent des services sociaux. Tous les trois s'installent entre forêt et lac et vivent de pêche, de chasse et aussi de conserves qu'ils achètent grâce à l'argent du « jardinage » qu'ils effectuent pour un gars qui semble avoir des affaires florissantes quoique pas très légales.
    Une tentative d'utopie cocasse et tendre qui nous amène à réfléchir. A la possibilité que nous avons tous de nous ménager un espace privé dans la société qui nous environne. A la possibilité de nous offrir une seconde chance, voire plus, quand on n'a pas su saisir la première.
    Un roman, tendre et drôle, parfois dur aussi mais dont on sort optimiste !