Pour suivre notre actualité, les rencontres d'auteurs, les ateliers, les coups de coeur... abonnez-vous à la newsletter de La Grande Ourse !

 

Le Château des Rentiers
EAN13
9782823619515
ISBN
978-2-8236-1951-5
Éditeur
Éditions de L'Olivier
Date de publication
Nombre de pages
224
Dimensions
20,6 x 14,3 x 2,4 cm
Poids
292 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le Château des Rentiers

De

Éditions de L'Olivier

Offres

Autre version disponible

En levant les yeux vers le huitième étage d’une tour du XIIIe arrondissement de Paris, Agnès rejoint en pensée Boris et Tsila, ses grands-parents, et tous ceux qui vivaient autrefois dans le même immeuble. Rue du Château des Rentiers, ces Juifs originaires d’Europe centrale avaient inventé jadis une vie en communauté, un phalanstère.
Le temps a passé, mais qu’importe puisque grâce à l’imagination, on peut avoir à la fois 17, 22, 53 et 90 ans : le passé et le présent se superposent, les années se télescopent, et l’utopie vécue par Boris et Tsila devient à son tour le projet d’Agnès. Vieillir?? Oui, mais en compagnie de ceux qu’on aime.
Telle est la leçon de ce roman plein d’humour et de devinettes – à quoi ressemble le jardin d’Éden?? quelle est la recette exacte du gâteau aux noix?? qu’est-ce qu’une histoire racontée à des sourds par des muets?? –, qui nous entraîne dans un voyage vertigineux à travers les générations.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

Conseillé par (Libraire)
11 octobre 2023

Optimiste !

Voilà un roman optimiste et savoureux. Un roman sur la vieillesse et pas que ! Un roman très personnel réjouissant, plein d'humour et d'anecdotes. Pour les grands-parents d'Agnès Desarthe qui avaient inventé un béguinage parisien, la vieillesse ne signifiait pas ...

Lire la suite

Commentaires des lecteurs

Conseillé par
30 août 2023

Les grands-parents maternels d’Agnès Desarthe vivaient rue du Château des Rentiers. Le charme, la fantaisie et la douce ironie de l’autrice opèrent dans ce joyeux bazar mémoriel et intime, dans ce pêle-mêle d’anecdotes savoureuses et sensibles où il est question ...

Lire la suite

Pensez à réserver !
Avec Agnès Desarthe
Le , La Grande Ourse, librairie café

Nous sommes très heureuses de recevoir Agnès Desarthe pour son roman joyeux et chaleureux "Le Château des rentiers" aux éditions de L'Olivier.

Traductrice et romancière, outre de nombreux ouvrages pour la jeunesse, elle a publié notamment : Un secret sans importance (prix du Livre Inter 1996), Dans la nuit brune (prix Renaudot des lycéens 2010). Elle est également l’auteure d’un essai consacré à Virginia Woolf avec Geneviève Brisac, V.W. Le mélange des genres, d’un essai autobiographique, Comment j’ai appris à lire (Stock, 2013), qui a connu un grand succès critique et public, et d’une biographie consacrée à René Urtreger, Le Roi René, (Éditions Odile Jacob, 2016). En 2015, Ce cœur changeant (L’Olivier) a remporté le Prix Littéraire du Monde. Son dernier roman La Chance de leur vie (L'Olivier, 2018) a connu un beau succès de librairie.

En levant les yeux vers le huitième étage d’une tour du XIIIe arrondissement de Paris, Agnès rejoint en pensée Boris et Tsila, ses grands-parents, et tous ceux qui vivaient autrefois dans le même immeuble. Rue du Château des Rentiers, ces Juifs originaires d’Europe centrale avaient inventé jadis une vie en communauté, un phalanstère.
Le temps a passé, mais qu’importe puisque grâce à l’imagination, on peut avoir à la fois 17, 22, 53 et 90 ans : le passé et le présent se superposent, les années se télescopent, et l’utopie vécue par Boris et Tsila devient à son tour le projet d’Agnès. Vieillir?? Oui, mais en compagnie de ceux qu’on aime.
Telle est la leçon de ce roman plein d’humour et de devinettes – à quoi ressemble le jardin d’Éden?? quelle est la recette exacte du gâteau aux noix?? qu’est-ce qu’une histoire racontée à des sourds par des muets?? –, qui nous entraîne dans un voyage vertigineux à travers les générations.

Réservation : 09 82 37 27 70 - lagrandeoursedieppe@gmail.com, ou bien lors de visite 45 rue St Jacques !