Les livres tout près de chez vous !

Grâce au partenariat amical avec des commerçants locaux, faites-vous livrer près de chez vous à Varengeville, Pourville, St Aubin sur Scie ou St Martin en campagne !

 

 

Conseils de lecture

Huit crimes parfaits, Roman

Roman

Éditions Gallmeister

23,40
par (Libraire)
26 mars 2021

Polar haletant !

Vous ne résisterez pas à ce roman policier haletant et incroyablement addictif.
Malcom, libraire spécialisé en polars, est contacté par une agente du FBI. Il semble qu'un tueur s'inspire d'une liste qu'il a publié quelques années auparavant. Huit romans à suspens impeccablement maîtrisés par leurs auteurs et qui ont marqués Malcom. D'Agatha Christie à James Mc Cain en passant par Patricia Highsmith, Malcom est embarqué dans une intrigue qu'il ne maîtrise pas mais dont il connait l'issue, indubitablement.
Tout en revisitant les grands genres du polar du XXème siècle, Peter Swanson tisse une intrigue haletante.

Mila


Un jour viendra

Éditions Gallmeister

22,60
par (Libraire)
26 mars 2021

Un indispensable de ce printemps

Gallmeister fait une entrée fracassante en littérature européenne et réussi son pari d'ouvrir son catalogue aux auteurs du vieux continent.
Nous sommes dans les années 1910 dans un petit village italien. Nicola et Lupo sont les deux derniers fils du boulanger. Famille maudite selon certains, Nicola et Lupo entretiennent une relation fraternelle fusionnelle. En effet, Lupo, s'est promis de veiller sur Nicola après l'avoir bousculé étant enfant. Si Nicola est un enfant fragile, soumis, mais surtout terrorisé par son père violent, Lupo est quant à lui un enfant insolent, volontaire et travailleur. Il travaillera pour que Nicola puisse aller à l'école, c'est une promesse.
Les premières manifestations d'ouvriers et la guerre vont faire basculer tous leurs espoirs.
Un roman intense et magnifique !

Mila


La dernière fois que j'ai vu Adèle
7,50
par (Libraire)
24 mars 2021

Quelle force !

Ce roman est fort, émouvant. C'est la relation d'une mère et de sa fille adolescente. La communication s'étiole, les liens se distendent et un jour, Adèle disparaît.
Astrid Eliard nous fait littéralement entrer dans la peau de Marion, cette mère dévastée qui cherche à comprendre ce qui s'est passé, à quel moment elle a vraiment perdu Adèle. Et qui fait tout pour la retrouver. C'est un roman magnifique qui m'a particulièrement touché.

Vanessa


Hervelino
18,00
par (Libraire)
23 mars 2021

On se souvient d'Hervé Guibert

« Hervelino », c'est le diminutif affectueux qu'employait Mathieu Lindon pour appeler son ami Hervé Guibert.
Se souvient-on d'Hervé Guibert, écrivain emblématique des années sida, auteur de l'inoubliable « A l'ami qui ne m'a pas sauvé la vie » ? Proche de Michel Foucault et de Roland Barthes. Photographe aussi, qui a écrit, quand il tenait la rubrique photo du journal Le Monde, parmi les plus beaux textes qui soient sur la photographie (regroupés sous le titre « La photo, inéluctablement » (Gallimard, 1999). Mort en 1991, à 36 ans...
C'est sur deux années que Mathieu Lindon choisit de concentrer l'évocation de son amitié avec Hervé Guibert, qui a duré treize ans. Sur leurs « années romaines », celles qu'ils passèrent ensemble comme pensionnaires à la Villa Médicis. Guibert se sait condamné, écrit sans arrêt, brûle sa vie. Le livre de Lindon pourrait être marqué de beauté tragique. C'est plutôt d'une légèreté heureuse qu'il se teinte. Rome et le décor somptueux de la Villa sont constamment en arrière plan. Les deux jeunes gens arpentent les rues de la ville et s'y construisent une topographie intime, celle des restaurants où ils ont l'habitude de dîner, celle des boutiques où ils découvrent des trésors, heureux comme des enfants. Ils font des blagues de potaches qui deviennent des jeux poétiques, se moquent des pensionnaires de la Villa, ce petit monde d'artistes qui se cherchent alors qu'eux se sont trouvés. Il y a évidemment beaucoup plus que ça dans Hervelino. Il y est beaucoup question de littérature, et du deuil bien entendu. Mais c'est cette légèreté qu'on a envie de retenir. C'est elle d'abord que Mathieu Lindon a choisie pour évoquer, trente ans après, le souvenir de son ami.
« Qu'ajouter ? », écrit-il à la fin de son livre. « Hervelino Hervelino, dis-je parfois tout seul chez moi, quand je pense fort à Hervé ».
Qu'ajouter oui ? Qu'avec ce beau livre, oui, on se souvient, un peu plus, un peu mieux, d'Hervé Guibert.

Jean-Luc


Une suite d'événements

Mikhail Chevelev

Gallimard

18,00
par (Libraire)
22 mars 2021

Plongée au coeur de la Russie contemporaine

Mikhail Chevelev est un journaliste russe, Une suite d'évènements est son premier roman nourri de son expérience.
A travers le récit d'une prise d'otages, il dresse un portrait au vitriol de la Russie de Poutine, en particulier des guerres en Tchétchénie et en Ukraine. C'est aussi une autocritique poignante, le personnage principal, Pavel, étant lui aussi journaliste... Mi thriller mi comédie, le suspense est omniprésent mais le ton ironique. C'est une plongée passionnante dans son pays et une réflexion sur le terrorisme et nos responsabilités. Dans sa postface, Ludmila Oulitskaia écrit : "regardez dans votre coeur, n'avez-vous pas aussi votre part de responsabilités dans la brutalité et la colère qui nous entoure aujourd'hui ?".
Un roman puissant.

Vanessa