Les livres tout près de chez vous !

Grâce au partenariat amical avec des commerçants locaux, faites-vous livrer près de chez vous à Varengeville, St Aubin sur Scie ou St Martin en campagne !

 

Conseils de lecture

Neverland
6,30
par
26 juillet 2020

Voyage au pays d'enfance

Une jolie rêverie autobiographique, à la recherche du temps perdu de l'enfance. Un style tout en cavalcades, bobos et bonbons, trésors et mystères, Indiens et chatouilles, sur les traces de la grande aventure d'un monde englouti en soi. Un récit plein de charme. Envoûtement assuré.

Anne-Marie


WASHINGTON BLACK

Esi Edugyan

Gallimard

8,50
par
26 juillet 2020

Dans les airs, sous les mers, et au fond des âmes

Belle rencontre de Jules Verne et de Mark Twain, ce roman d'aventure lance son héros à travers le monde et la société du 19ème siècle. Des plantations des Caraïbes aux vents glacés du Grand Nord, des brouillards de Londres et d'Amsterdam aux lumières de l'Afrique, un jeune esclave noir défiguré découvre les sciences et la peinture, la liberté et l'amour. Une vie d'homme, en somme. Beau récit d'apprentissage, bien d'aujourd'hui.

Anne-Marie


Il était deux fois...
22,90
par (Libraire)
25 juillet 2020

Retour vers le futur

Ne ratez pas ce formidable nouveau polar de Franck Thilliez !
Un roman noir et prenant mené tambour battant.
Gabriel, jeune gendarme de montagne découvre que sa fille a disparu. En menant l'enquête, il s'arrête pour une nuit dans un hôtel sordide. Il se réveille le lendemain matin mais découvre subitement que 12 ans ont passés.
Il va lui falloir rattraper le temps perdu et découvrir ce qui est réellement arrivé à son enfant.
Un polar redoutable ! Indispensable à votre été.

Mila


1, Raven / Némésis, Némésis
15,00
par (Libraire)
15 juillet 2020

Cela va souquer ferme

On pourrait l’appeler « Poissard », « Chat noir », ou plus justement « Jonas » du nom du prophète qui porte malheur. Pas très glorieux pour un héros qui devrait sillonner les mers, conquérir les galions espagnols et terroriser les vaisseaux de St Malo à Tortuga. Il a la mâchoire carrée des hommes virils et invincibles, le regard charmeur des bellâtres méridionaux, le sang froid des flibustiers mais voilà, partout où il va, les navires explosent, les batailles sont perdues et il revient au port, accroché à un malheureux radeau fait de bric et de broc. Il va donc falloir beaucoup d’aventures pour inverser la tendance en ce milieu du XVII ème siècle, où les Caraïbes attirent les aventuriers de tout poil.
Cette chance sera peut être celle que lui propose une carte au trésor dérobée à un gouverneur rapace. Seulement avec Raven, le flibustier intrépide et individualiste, tout se complique très rapidement et de nombreux obstacles vont se dresser, dont le plus important prend la forme d’une redoutable pirate. Toute de noir vêtue, le visage à moitié marqué et masqué par sa chevelure, elle porte le joli nom de Lady Darksee. Tout ce joli monde va se retrouver sur l’île de Morne-au-Diable, accompagné de colons français naufragés, de tribus cannibales. Le sang va couler, un peu. Les pistolets vont tirer, beaucoup. Bref ça va tanguer sec !
Mathieu Lauffray avait montré déjà tout son talent de dessinateur dans le remarquable « Long John Silver ». Avec Lauffrey, les embruns nous crachent à la figure, les montagnes se dressent à la façon d’un tableau de Turner dans une atmosphère de lumière flamboyante. Et les trognes sont présentes au rendez-vous: nez rouge, bandeau sur l’oeil rien ne manque.

Eric


La guerre à huit ans

Bouvier, Nicolas

Zoé

6,50
par
11 juillet 2020

Petit trésor, pépite de la mémoire

Interrogé sur son enfance, l'écrivain-voyageur explore sa mémoire et nous fait faire la visite, avec le pittoresque et la justesse d'un conteur. De piquantes anecdotes sur sa famille d'artistes bohèmes, terrorisés par une gouvernante prussienne, au cours desquels le facétieux petit Nicolas conquiert sa liberté, fournissent au poète matière à réflexion sur les âges de la vie. "L'enfance est un état de convoitise et de peur où tout ce qui arrive pour la première fois, cadeau ou blessure, laisse une marque indélébile. (...) Plus qu'un âge (c') est un état d'esprit, une attention fébrile aux êtres et aux choses, une impatience", un sens de la légèreté qui peut être un idéal de vie. Bel éloge de l'état d'enfance, à cultiver.

Anne-Marie